Compte rendu de la seconde réunion de l'Observatoire de l'éolien- 12 fév. 2019


Par un courrier du 30 janvier 2019 venant du département pôle aménagement et environnement nous avons été invités la Fédération stop éolien 17 à participer à une deuxième réunion le mardi 12 février 2019 de 15h à 17h à la maison de la Charente-Maritime concernant l'observatoire de l'éolien dans le département de la Charente-Maritime.
Pour rappel la première réunion avez eu lieu le 14 décembre dernier elle avait permis de faire un état des lieux et d'établir différents constats.
La Fédération stop éolien 17 était représentée par Jean Patrick Moreau (remplace Dominique Bruchet excusé) et Bertrand Vincent.

Cette réunion était présidée par Lionel Quillet et Loïc Girard il y avait environ une quarantaine de présents.
Étaient représentés les communautés de communes, certains maires, certains conseillers départementaux, certaines associations et les services du département de la direction de l'environnement et de la mobilité.

La Fédération environnement durable était représentée par Michel Broncard il y avait également deux autres associations représentées lors de cette réunion DDME adhérents à stop éolien 17 et une autre association du sud du département.

Lionel Quillet nous indique qu'il y a eu une réunion de travail avec les élus pour préparer cette réunion juste avant.

Lionel Quillet précise les objectifs qui sont:
-Refixer un cadre, proposer un schéma de développement durable pour le département de la Charente-Maritime reprendre la maîtrise des projets liés à l'environnement, liés à nos territoires, accompagner les élus.

Lionel Quillet nous fait part de ce qui apparaît aujourd'hui:
-Rapidité des projets vitesse supersonique et à chaque fois un seul argument celui financier.

Lionel Quillet rappelle la position du département de la Charente-Maritime:
Il faut un temps de réflexion,
Il faut un moratoire,
Proposer un schéma de développement durable sur la Charente-Maritime,
Revoir le mix énergétique,
Redimensionner les projets,
Rouvrir le débat,
Rappeler au service de l'État que l’avis du département doit avoir du poids même si ça se passe au-delà de la loi,
En revanche sur les projets où il y a concertation et que tout le monde est d'accord alors pourquoi pas y aller rappelle Lionel Quillet.

Le département de la Charente-Maritime va fixer un moratoire le nombre de projet est faramineux.






Lionel Quillet présente une nouvelle fois l'ensemble des projets en cours sur le département, les parcs installés, les projets en cours d’enquête publique, les projets en instruction et les projets à venir.
Nous constatons que le département de la Charente-Maritime intervient lors des enquêtes publiques il nous a été montré quelques exemples : les églises d'Argenteuil et Vervant Forges Gourvillette etc…

Ce que le département souhaite présenter à l'assemblée ici présente c'est:
Plus personne n'a la maîtrise de rien.
Le département va demander un moratoire pour se donner le temps de mettre en place un schéma de développement durable. Il faut laisser du temps, ce moratoire aura une durée de 2 ans. Le moratoire doit pouvoir être mise en avant sur les projets en cours.
Lionel Quillet nous présente le texte du moratoire qui sera proposé au vote lors de la session de printemps la semaine du 19 au 23 mars

Durant ces 2 années un débat doit être initié. Nous devons proposer des contreparties éventuelles pour nourrir le débat mettre en valeur ce qui est déjà fait d'un point de vue transition énergétique écologique sur le département.
Le moratoire doit avoir une portée politique au niveau départemental au niveau de la région et au niveau national.
Bien sûr ce moratoire n'a aucune valeur juridique.
Des idées pour un schéma de développement durable existe déjà sur le département. En Haute Saintonge aujourd'hui il y a 100 hectares de photovoltaïque la CDC a prévu 305 hectares autorisés et validés par le préfet.

Lionel Quillet donne la parole aux personnes ici présentes:
Il n'est pas possible de mettre des éoliennes dans l'estuaire
Les propriétaires où les maires ne voient uniquement que le côté financier.  
Est-ce que le département ne peut pas prévoir une somme d'argent, dégager un budget pour financer des projets de production d'énergie durable autre que les éoliennes ?
La question est posée de savoir quelle sera la force de ce moratoire:
Lionel Quillet répond qu'il faut d'abord bloquer les choses puis se laisser le temps sur 2 ans de faire une proposition de schéma de développement durable pour la Charente Maritime.

Lionel Quillet précise qu’il n'y avait plus de lien avec la préfecture à ce sujet mais que maintenant des nouvelles relations se sont installées.

Il est demandé à Dominique Bussereau président du département de s'impliquer au niveau national.

C'est plus de 69 parcs sur le département de la Charente-Maritime alors que l'on a d'autres solutions photovoltaïques géothermie.

Lionel Quillet précise que la loi est facilitante. Cette motion sera votée à la session de printemps au mois de mars ensuite cette motion sera montée au niveau national l'idée est que le département puisse proposer un schéma de développement durable sur 15 à 20 ans et de faire ce travail sur une période très courte de 2 ans.

Des tensions sont en train de monter sur le territoire grande difficulté sur les projets en cours le département met tout son poids

Il est demandé au département de se positionner lors des procédures juridiques aujourd'hui les éoliennes arrivent sur des territoires où il n'y en a pas demain il y en aura partout.

Les charentais-maritime sont en colère très en colère les jeunes, des retraités, etc.. des machines de 240m de haut à 600 m des habitations. Les loueurs de gites, les monuments historiques sont impactés. Messieurs les politiques penser que ces êtres humains sont vos concitoyens. Les vendeurs d'éolienne ce sont eux qui maîtrisent et sous couvert de l'intérêt général.

Le travail que fait actuellement le département est un travail local, cependant Dominique Bussereau a dit au président de la République que c'était inacceptable que c'était une aberration les élus sont conscients qu'il faut reprendre la main.

L’association Nature Environnement 17 intervient pour alerter sur le fait que cette réunion est une réunion anti-éolien.  L’intervenant précise Nature Environnement 17 est favorable à toutes les sources d'énergie renouvelables chez Nature Environnement 17 il y a de courant alternatif, des pour et contre les éoliennes.

Lionel Quillet explique que les élus s'expriment mais ils ne sont pas entendus. Sur l'estuaire on est devant le fait accompli. Le département de la Charente-Maritime n'a pas son mot à dire la procédure ignore les élus il faut laisser le temps aux élus de décider au niveau du PLU ne pas pénaliser les projets qui peuvent se faire en concertation.

Les communes sont allées chercher l'argent où elles pouvaient la commune de communes des Vals de Saintonge je ne pouvais rien faire ce sont les mères qui ont décidé j'en suis le premier désolé.

La Communauté de Communes Aunis Sud intervient pour dire que le plus ancien parc est sur son territoire parfois ça se passe bien parfois ça ne se passe pas bien. Les maires ne peuvent rien faire.

Lionel Quillet rappelle qu'il n'y a pas un modèle de l'urbanisme qui ressemble à cela c'est une aberration réglementaire.

La communauté de commune de Saintes intervient pour expliquer la mise en place de son projet TEPOS. Sur la réflexion de l'éolien un seul endroit est envisageable entre Pisany et Corme-Royal.  La commune de Saintes a envoyé un courrier aux propriétaires pour les mettre en garde sur ses projets éoliens.

Lionel Quillet lit le moratoire qui sera proposé au vote de mars lors de la session du département. L'ensemble de la salle valide ce moratoire. Il reste quelques détails à peaufiner en terme de vocabulaire.
Une fois que le texte sera réalisé il sera soumis à tous il aura une portée politique sera présenté au préfet au ministre et on demandera une réponse.

Bertrand Vincent
vice Pdt STOP EOLIEN 17
Pdt association DON QUICHOTTE 17460 - NON  aux éoliennes à Varzay


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

LE SCANDALE ÉOLIEN par Antoine Waechter

LES ASPECTS NÉGATIFS DE L'ENERGIE ÉOLIENNE